Depuis quelques semaines je passe pas mal de temps dans les chiffons...J'ai envie de couleurs, de motifs, de tissus doux ou bruts et de bricoler avec tout cela...J'ai notamment un fauteuil à retapisser qui n'a pas encore trouvé sa peau neuve, mais en attendant que vienne l'inspiration, je ne reste pas sans ouvrage.

         Le week end dernier, pour faire un peu de place intelligemment dans mes placards, j'ai participé à un vide dressing organisé par l'Association bellegardienne "Vide dressing entre copines" (voir leur page facebook ici). C'était une super journée, avec plus d'une cinquantaine d'exposantes de tous âges, et qui a accueilli près de 600 visiteuses.

 

P1000801

 

Vu de mon stand, bien moins achalandé que ceux de certaines dingues de sapes...

 

           J'ai pu écouler une partie des vêtements que je ne portais jamais ou presque ; j'en ai aussi donné pour une collecte de la Croix Rouge. Ceux avec lesquels je suis repartie seront vendus sur un prochain vide grenier...Et j'ai été sage sur les achats (ça n'est pas faute d'être passé 10 fois en cabine et d'avoir écumé plusieurs fois les stands de mes voisines fort sympathiques !). Je vous conseille ce genre d'évènements, on y fait vraiment des bonnes affaires car les vêtements sont généralement en très bon état, contrairement à ce qu'on trouve parfois sur les vide-greniers.

 

          Du côté des "pates", j'ai confectionné un énorme coussin (70 par 100 cm) bien rembourré avec un magnifique tissu à motif de feuille un peu exotique. Le voilà, avec le rat (pardon, chat) noir qui donne l'échelle : 

P1000804

 

 

P1000805

 

 

             Quelques jours auparavant, j'ai utilisé deux de mes sacs en toile de jute pour fabriquer deux balles à linge. Le sac intérieur est en vieux drap un peu épais, et la bête tient debout grâce à un simple cylindre en carton ondulé pris entre les deux sacs qui ont strictement le même diamètre.

P1000807

 

 

P1000810

 

          Le résultat est moins chiffonné que ce que j'aurais souhaité (c'est la faute du carton, mais il était indispensable sans quoi le sac se serait affaissé comme une chaussette...), mais j'aime assez le rendu. Ne manque plus que des inscriptions au pochoir (en blanc, ou couleur fluo peut être) sur la toile de jute.

 

          Au programme maintenant : confectionner une housse de couette en assemblant et en teintant deux draps en métis (lin + coton), et avec la même matière première, faire un joli rideau orné de pompons pour un style un peu orientalisant...Bientôt sur le blog !